Au Moyen Age, les éléments, les points cardinaux, les saisons et les humeurs sont liés. Ils sont aussi associés aux qualités (chaud, froid, sec et humide) selon le schéma suivant :

principes

La santé et les maladies dépendent de l'équilibre des humeurs et de leur quantité. Chez l'homme sain, la prédominance d'une humeur détermine son tempérament (bilieux ou colérique : bile jaune associée au foie, sanguin : sang associé au coeur, flegmatique : phlegme associé au cerveau et mélancolique : bile noire associée à la rate).

Quand il y a un grave déséquilibre des humeurs, les maladies (chaudes, froides, séches et humides) apparaissent et il faut les guérir avec des remèdes présentant la caractéristique opposée. Par exemple, une maladie froide et humide comme le rhume, requiert un remède chaud et sec comme le thym.

http://www.md.ucl.ac.be/cehpm/publications/JPB2002_57_3.pdf