Le Livre des Simples Médecines est le plus important abrégé salernitain. Il fut rédigé par le médecin italien Mattheus Platearius en 1150. Y sont décrits 273 remèdes. Ce manuscrit fit autorité au Moyen Age parce qu'il correspondait à l'apogée des connaissances de l'Europe médiévale sur la médecine.

livre_des_simples_m_decines

http://www.finns-books.com/simpmedf.htm