Le De Materia Medica est un traité médical du médecin Dioscoride (Ier siècle). Y sont décrits 1600 végétaux, animaux et minéraux utilisés dans les remèdes. Pour chacun, Dioscoride a inscrit leur nom populaire, une brève description, leurs vertus et leur récolte. C'est sans doute, l'ouvrage qui eut la plus grande influence dans l'histoire de la médecine et il témoigne de la persistance de la tradition médicale antique dans l'Europe occidentale.

de_materia_medica